les chevaux

                  

                            

                                        Le Morgan

 

                             

Les robes sont très variées : bai, noir, alezan, gris, palomino, dun (bai foncé, jambes noires), buckskin (' peau de daim ', bai foncé, raie de mulet, jambes noires).

Sa taille va de  1 m 43 à 1 m 54. C'est donc un cheval assez petit, mais un athlète qui paraît grand à cause de son encolure.

A l'arrêt, les membres antérieurs sont parfaitement perpendiculaires au sol, les membres postérieurs sont légèrement campés.

Il est est facile à reconnaître à cause de sa forte encolure, une encolure qui s'élève toute droite. Le port, très fier, de cette encolure, attire immédiatement l'œil.

Sa tête est courte et droite, caractérisée par des oreilles courtes, galbées et toujours en éveil, un front particulièrement large, de grands yeux proéminents, extrêmement expressifs, des lèvres fermes et délicates, une auge particulièrement large.

La partie supérieure de l'encolure est considérablement plus longue que la partie inférieure.

Le corps est compact, le dos court, le rein large, la croupe longue, la cage thoracique ample, la queue greffée haut, la croupe plus haute que le garrot. La poitrine, vue de devant, est particulièrement développée. La croupe, vue de derrière, est très ronde, très musclée.

Ses membres sont forts et pleins de santé, les canons courts, les pieds bien proportionnés.

De constitution athlétique, le Morgan est plein d'ardeur et son endurance est proverbiale.

Enfin, qualité bien appréciable pour le cavalier, c'est un cheval confortable.

 

                                     Le frison

                         

Il est le descendant direct d'un cheval archaïque des forêts d'Europe du nord. C'est une des races les plus anciennes de ce continent.

Son bassin d'origine est la région de la Frise au nord des Pays Bas. Très apprécié pour sa rusticité par les Germains et les Frisons il fut longtemps utilisé comme cheval de travail.

Hauteur : environ 1,52 m

Robe : toujours noire , taches blanches possible.

Morphologie : tête longue et mince avec des oreilles courtes et une encolure courte et arquée bien proportionnée épaules puissantes typiques, corps ramassé et arrière-main large et puissante membres courts et solides fanons abondants queue et crinière extrêmement fournies

                                 Le pure-sang arabe

                     

L'Arabe est un cheval de petite taille (1,48 à 1,56 m au garrot en moyenne) en général de robe alezane, baie ou grise. C'est un cheval à la poitrine large, au rein court, à la croupe harmonieuse, à la queue courte et attachée haut, aux membres très secs. Il porte à la tête les signes qui confirment la noblesse de sa race : front large, profil rectiligne ou concave, oreilles courtes, bien dessinées et mobiles, yeux grands, expressifs et doux, naseaux très ouverts et finement dessinés, ganaches écartées, la lèvre inférieure courte et petite. La tête, très distinguée, est portée par une encolure   longue et peu épaisse, aux crins très soyeux.

 

                                          L'Andalou


 

andalou

Origines

Cette vieille race bien connue, remonte au moins à l'occupation Maure de l'Espagne,quand les Barbes d'Afrique du Nord arrivèrent.Le cheval issu du croisement de ceux ci avec le cheptel indigène pris bientôt la premère place en Europe, et la conserva jusqu'au 18 ème siècle. Il eut une grande influence sur les autres races européennnes et surtout sur le Lipizzan.

Modèle et allures

L'Andalou est un cheval puissant, nerveux, d'allure fière, qui combine son agileté et sa flamme à un tempérament trés docile. Généralement blanc gris ou bai, il a une crinière et une queue trés fournies. Son pas relevé le rend trés spectaculaire, malgré sa petite taile 1,52 m.


 

                          

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site